AU SECOURS ! MES RÈGLES SE DÉRÈGLENT.

Lorsqu’on parle de règles et de cycle menstruel, on s’attend à une certaine constance et à une régularité. Il arrive pourtant que les règles… se dérèglent justement. C’est souvent un signe que votre corps vous envoie et pour mieux comprendre ces signes, il faut savoir différencier les types de dérèglement :

LE FLUX
Parfois, entre l’âge de 35 et 45 ans, les règles deviennent plus
abondantes ou durent plus de 7 jours. Cela signifie que votre
corps subit un dérèglement hormonal ou qu’un fibrome s’y est
installé. Quand vous remarquez un changement important dans
votre flux ou dans la durée de vos règles, il est bon de consulter
votre gynécologue (mettre lien article règles abondantes).

 

LA RARETE

Le dérèglement peut prendre la forme contraire et dans ce cas-là, les règles sont de moins en moins abondantes ou de plus en plus espacées avec des cycles d’une quarantaine de jours. En général, ce dérèglement - d’origine hormonale - peut s’expliquer par la prise nouvelle de la pilule ou son arrêt récent.

 

L’ABSENCE

Le dérèglement peut parfois résulter en une absence de règles sans qu’il n’y ait grossesse, ménopause ou allaitement. Dans ces cas-là, l’arrêt des règles peut s’expliquer par une hygiène de vie perturbée, un choc émotionnel, une pratique sportive intensive ou la prise de certains médicaments (mettre link article sur le cycle régulier) et doivent être signalés à votre médecin.

 

LE DECALAGE

Le dérèglement consiste parfois en des saignements entre les règles. Il s’agit de petites traces de sang plus ou moins fréquentes appelées également « Spotting ». Ces tâches si elles sont ponctuelles, peuvent signaler une petite inflammation du col assez commune. Cependant, si ce phénomène est fréquent, il faut s’adresser à son gynécologue au plus vite pour en détecter les raisons et y remédier convenablement.

À découvrir également
Filter by
actualites mia_nuit mia_normal mia_long conseils nos_gammes Post Page
santé
Sort by

8